Plus que de la vigilance, des actions !

Suite à la réunion ce jour du Département de Physique et Mécanique de la Faculté des Sciences et Technologie de l’Université de Lorraine il a été décidé le maintien de la disposition relative à la rétention des notes à l’échelle du département.

De plus, en prévision du Conseil de Composante prévu demain mardi 26 février il a été décidé de solliciter le Doyen de la FST pour connaître sa position suite aux derniers éléments concernant les candidatures des étudiants internationaux dans notre UFR.

En effet, alors que Campus France publie une baisse des pré-inscriptions en L1 de 2,4 %, et que la ministre Frédérique Vidal parle de stabilité, la situation à la FST fait apparaître une baisse de 46 %. Toutes formations confondues, le service des relations internationales enregistre à ce jour une baisse de 40 %.

Nous sommes très inquiets par ces données et par l’incohérence qu’elles révèlent. D’autant que ce problème  se retrouve dans les données d’autres universités, parmi les plus sollicitées par les étudiants internationaux (Université Paris VIII -87 %,  Université du havre -50 %, Université Lumière – Lyon II -39 %, Université de Lorraine -36 %) [source : Libération du 19/02/19].

Dans ces conditions, la question posée est de savoir ce qui sera fait au niveau du décanat. Au-delà de la vigilance il nous semble nécessaire et urgent d’agir.

Compte rendu de la réunion

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *