Lettre ouverte au Président de l’Université de Lorraine Pierre Mutzenhardt

Monsieur le président de l’Université de Lorraine,
vous étiez présent lors de la rencontre avec Mme Vidal, vendredi dernier à l’occasion de l’inauguration de l’Institut Jean Lamour (cf. le message ci-dessous relatant le déroulement).
Vous n’étiez peut-être pas encore au courant, à ce moment-là, de la nouvelle stratégie du ministère consistant à fausser les chiffres de pré-inscription des étudiants étrangers via Campus France : voir le communiqué publié par nos collègues Thomas Stoll et Gérald Tenenbaum, https://blogs.mediapart.fr/le-rollier/blog/070419/le-ministere-de-l-enseignement-superieur-manipule-les-chiffres-de-campus-france ou http://qsfsp.ovh/index.php/2019/04/07/frais-dinscription-une-manipulation-sur-campus-france/ ou http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article8507 .
Vous n’étiez peut-être pas non plus au courant que, au moment où vous parliez avec Mme la ministre à l’intérieur du bâtiment, à son extérieur un chargé de communication du ministère, Graig Monetti, mettait en doute votre parole, et celle de vos collègues présidents d’université, en affirmant “Je ne pense pas que l’avis de la CPU soit un vrai avis” (voir https://blogs.mediapart.fr/le-rollier/blog/070419/frederique-vidal-nancy-seule-contre-tous ) : il nous a expliqué que la CPU était, dans le passé, toujours favorable à une augmentation des frais d’inscription, et que ce changement d’avis récent ne correspondait pas à une réalité (j’étais personnellement témoin de ces propos).
 Monsieur le président, il vous appartient à expliquer au ministère, et au grand public (dont nous, membres de l’UL), que ces propos de monsieur Monetti sont diffamatoires, et que votre avis, ainsi que celui de certains de vos collègues de la CPU, est un vrai avis, et non un simulacre.
 Il vous appartient aussi à soutenir publiquement nos collègues qui sont en ce moment des lanceurs d’alerte : il est inadmissible en démocratie qu’un gouvernement – et en l’occurrence notre ministère de tutelle – procède en faussant des chiffres pour faire passer des lois et des décrets. Monsieur le président, demandez à Mme la ministre des explications, et confrontez-la aux faits révélés par nos collègues ! Si elle n’arrive pas à lever les doutes, elle doit concéder un moratoire du projet.
Monsieur le président, vous êtes au courant de la date du 17 avril, avancée pour la publication du décret : chaque heure compte maintenant.
Bien respectueusement,
Wolfgang Bertram
Institut Elie Cartan de Lorraine
Département de Mathématiques (Nancy)
url : http://www.iecl.univ-lorraine.fr/~Wolfgang.Bertram/

“Frais d’inscription : une manipulation sur Campus France (II)”

Pour bien comprendre la nature de la manipulation opérée par les ministères de tutelle de Campus France (Affaires Étrangères et Enseignement Supérieur et Recherche), explicitions les détails.

Dans la procédure précédente, les étudiants postulant à une première année universitaire effectuaient trois vœux et chaque dossier était comptabilisé exactement une fois de plus que le nombre de rejets, donc :

• une seule fois en cas d’acceptation par la première université sollicitée,
• deux fois en cas de rejet par la première et d’acceptation par la seconde,
• trois fois en cas de rejet par les deux premières universités sollicitées.

Avec la nouvelle procédure, chaque dossier devra être traité trois fois, quelle que soit son degré d’avancement dans les commissions d’admission. Il sera ainsi comptabilisé trois fois dans les statistiques de demandes d’admission.

Pour fixer les idées, dans l’hypothèse toute théorique où 1/3 des demandes seraient rejetées aux étapes 1 et 2, la nouvelle méthode d’enregistrement implique ainsi une augmentation artificielle de 50% du nombre des demandes par rapport à la comptabilisation antérieure. (À noter que l’ancienne procédure conduisait déjà à un doublement du nombre des candidatures à l’entrée à l’université française. La nouvelle procédure augmente encore, dans l’hypothèse de travail indiquée, une augmentation supplémentaire de 50%.)

L’existence et la mise en place de cette nouvelle formule est attestée par les documents suivants :

(1) Campus France : (DAP – Demande d’admission préalable) : […] Votre dossier de candidature sera examiné en même temps par les 3 universités que vous aurez demandées […], date du 8 avril 2019
(2) Campus France pour le Maroc (en date du 8 avril 2019) :
“L’examen des 3 vœux se fera dorénavant en parallèle par les trois établissements, sans transmission du dossier de candidature d’un établissement à un autre. Le déséquençage du traitement des vœux sera effectif à partir du 29 mars dans la plateforme Études en France.

Les conséquences de ce changement de pied au milieu du gué sont multiples :

(a) Localement, les universités perdent une grande partie de la visibilité sur les effectifs d’étudiants susceptibles d’être présents lors de leurs rentrées universitaires.

(b) Le passage à la nouvelle formule ne pourra être exploité par les commissions d’admission qu’après le 10 mai, ce qui les contraint à travailler à l’aveugle pendant 6 semaines. Pire encore : il semble, aux derniers pointages, que l’historique des vœux disparaisse complètement de la plateforme “Études en France”, ce qui interdira à terme toute analyse quantitative.

(c) Les commissions d’admission se voient imposer une surcharge de travail en étant contraintes de statuer sur toutes les demandes, avant le 15 mai, et cela sans aucun intérêt prospectif ou pédagogique. La seule conséquence est de conforter la communication gouvernementale.

(d) Le changement de méthode en cours de procédure induit une iniquité dans le traitement des dossiers étudiants. Un étudiant dont le premier vœu a déjà été accepté va spontanément répondre favorablement, alors qu’un étudiant recevant plusieurs avis favorables bénéficiera d’un choix au terme de la nouvelle procédure (voir Campus France : […] Réponse de l’étudiant : avant le 17 mai 2019. Si vous avez reçu plusieurs propositions d’acceptations, vous devrez faire un choix. […], date du 8 avril 2019).

Thomas Stoll et Gérald Tenenbaum

Carton rouge au ministère !

Retour sur l’inauguration de l’Institut Jean Lamour de Nancy 5/04/2019

Un grand merci à toutes et tous pour votre mobilisation et pour avoir porté ce carré rouge symbole de la lutte contre l’augmentation des droits d’inscription à l’Université qui touchera d’abord les étudiants extra-communautaires !
Une délégation du collectif a été reçue par la ministre Vidal, qui n’envisage pas même un moratoire (pourtant demandé avec force par exemple par la Commission des Affaires Étrangères de l’Assemblée Nationale) et qui annonce une publication du texte pour le 17 avril prochain.
Restons mobilisés surtout face à la manipulation des données de demandes d’inscriptions !
Merci à https://www.facebook.com/dumouvementsocial/ pour certaines des photographies !

“Frais d’inscription : une manipulation sur Campus France”

Il nous semble indispensable de porter à la connaissance du public universitaire, et plus généralement du grand public, une manipulation de chiffres de la part du ministère, qui cherche ainsi à justifier l’augmentation drastique des frais d’inscription dans les universités françaises pour les étudiants non ressortissants de la communauté européenne.

Voici de quoi il s’agit.

Jusqu’au 31 mars 2019, les étudiants étrangers postulant à une première année universitaire remplissaient leurs demandes selon la procédure “Études en France”, plateforme du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, en effectuant trois vœux classés pour leur établissement d’accueil (l’instruction des dossiers étant assurée par Campus France lorsqu’il s’agit de l’un des 43 pays relevant de la procédure). Les réponses étaient déployées en trois vagues. À chaque étape, une seule université était amenée à répondre au candidat : celle qui correspondait au premier vœu dans la première phase, au second (lorsque le premier avait reçu un avis défavorable) dans la deuxième phase, et au troisième (les deux premiers ayant reçu un avis défavorable) dans la troisième phase. Ainsi, à chaque étape, les demandes reçues par chaque université correspondaient à des sollicitations réelles, pouvant conduire à une inscription effective en cas d’acceptation.

Depuis le 1er avril 2019, une simultanéité du traitement des vœux a été mis en place. L’examen des trois vœux se fait en parallèle par les trois établissements sans transmission du dossier de candidature d’un établissement à un autre. Cela a évidemment pour conséquence de multiplier par 3 le nombre des demandes initiales— et incidemment de surcharger les commissions d’admission, qui seront tenues de statuer sur des demandes virtuelles. En conséquence, le ministère peut ainsi, au mépris le plus complet de toute honnêteté intellectuelle, afficher une statistique nationale en hausse et justifier de facto sa politique d’augmentation des frais de scolarité.

Thomas Stoll
(Président de la commission d’admission L1 mathématiques et informatique, Université de Lorraine)
et
Gérald Tenenbaum (Professeur, Université de Lorraine)

——
SOURCES
——

Source principale : https://www.campusfrance.org/…/candidature-procedure-etudes…
(DAP – Demande d’admission préalable) : […] Votre dossier de candidature sera examiné en même temps par les 3 universités que vous aurez demandées […].

Certains sites spécifiques de pays avec accord Campus France ont été changés dans ce sens, par exemple, pour le Maroc :
https://www.maroc.campusfrance.org/6les-reponses-des-etabli…

… mais il restent encore des traces de l’ancienne procédure prévue pour cette année sur les sites d’autres pays, par exemple, la Tunisie,
http://www.tunisie.campusfrance.org/…/licence-1-paces-dap-b…
(partie “4. Après mon entretien Campus France” où la procédure est explicitement décrite), si le site change vous pouvez directement demander le pdf de l’ancien site au Collectif QSKSP

… et évidemment dans les pdf encore téléchargeables sur les sites de certaines universités valables pour cette année :
https://www.parisnanterre.fr/…/guide-etudiants-etrangers-70…
(document daté début janvier 2019; p.6)

… la commission d’admission de L1 maths-info a travaillé à la FST à Nancy en respectant le calendrier national tout le long du mois de mars 2019 (trois vagues initialement prévus : 15 avril (vœux 1), 15 mai (vœux 2), 8 juin (vœux 3))

Carton rouge au ministère !

Distribution de carrés rouges – ARTEM

Bonjour à toutes et à tous,

afin de sensibiliser nos collègues d’ARTEM aux effets délétères du projet d’arrêté d’augmentation des droits d’inscriptions à l’Université ciblant les étudiants extra-communautaires nous prévoyons une séance de distribution de carrés rouges et de tracts sur ARTEM demain jeudi à partir de 11h45.

Rendez-vous aux personnes volontaires pour participer à la distribution devant l’entrée de l’Institut Jean Lamour (cf. plan en pièce jointe)

Pour le collectif,
Collectif personnels QSFSP :
https://www.facebook.com/CollectifQSFSP
http://qsfsp.ovh/
Twitter : @QSFSP_Nancy
mél : qsfspmail@gmail.com
https://members.loria.fr/YBoniface/bienvenue/motions.html

Groupe d’étudiants
Groupe Facebook : Étudiants nancéiens contre la hausse des droits d’inscription

La signification du carré rouge : http://qsfsp.ovh/index.php/2019/04/01/carre-rouge/

Compte rendu de l’Assemblée Générale de la Faculté des Sciences et Technologies du 2 avril 2019

100 à 150 personnes sont présentes dans l’amphi 5 de la FST à partir de 12h25.

 

1) Quizz chronologique autour de « Bienvenue en France » : façon ludique de faire un retour sur la suite des événements depuis l’annonce par le premier ministre en novembre 2018.

La ministre Vidal était auditionnée par la commission “culture, éducation, communication” du sénat la semaine dernière sur « Bienvenue en France » et ParcoursSup. La retranscription est disponible ici : http://www.senat.fr/compte-rendu-commissions/20190325/cult.html#toc3

Sur « Bienvenue en France » c’est toujours les mêmes mensonges : système prétendument redistributif (on sait qu’il est impossible de donner des bourses/exonérer sur critères sociaux car les systèmes fiscaux dans les différents pays sont très disparates), soi-disant stabilité des inscriptions sur Campus-France…

 

2) Organisation des cours place Stan

Vu la météo annoncée pour demain ces cours sont annulés et reportés à une date ultérieure à la rentrée des vacances de Pâques. Le but est d’être visible il y aura peu de passage s’il pleut.

Nous avons à disposition 5 à 6 tableaux comme support de cours, et le moyen de transport.

Vous pouvez contacter le collectif si vous êtes intéressé de participer à cet évènement : qsfspmail@gmail.com

 

3) Venue potentielle de Mme la Ministre Vidal à Nancy

Vendredi prochain 5 avril a lieu l’inauguration du nouveau bâtiment de l’IJL sur le site d’ARTEM. A cette occasion on a pu entendre que Mme Vidal serait présente. Une réflexion s’engage alors pour définir les opportunités d’action en relation avec cet évènement.

L’AG appelle à un rassemblement à 9h devant ARTEM : banderoles, cercueil, carrés rouges. Distribution de tracts et de carrés rouges aux entrées. Filmer par nous même les actions et partager ces documents au collectif (Facebook, twitter, site internet, cf. en fin de CR)

 

4) Organisation : des réunions sont prévues mercredi et jeudi à partir de 12h15 en ST18 pour préparer la journée de vendredi.

 

5) Permanence : la salle ST18 est désormais accessible comme permanence ; accès par carte UL. N’hésitez pas à passer si vous n’avez pas votre carré rouge et que vous en voulez un ou plusieurs (pour vos collègues et connaissances).

 

6) Divers

Intervention d’un membre de l’UNEF : une AG est prévue ce jeudi de 12h-14h en fac de lettres en amphi K2, suivie d’une manifestation devant la Présidence de l’UL cours Léopold.

Il paraît qu’une tribune des députés de la majorité demandant un moratoire d’un an à la mesure d’augmentation des droits d’inscription devrait être publiée prochainement.

L’AG invite à continuer à envoyer des lettres aux députés ; les documents sont accessible sur le site du collectif http://qsfsp.ovh/index.php/boite-a-outils/lettres-aux-deputees/ et également sur le groupe Facebook des étudiants mobilisés « Étudiants nancéiens contre la hausse des droits d’inscription ».

Une question est posée sur la mobilisation ailleurs, notamment à Metz ; d’après ce que l’on peut savoir, l’UFR MIM compterait un fort taux de personnes extra-communautaires mais ne se mobilise pas à ce jour contre le projet d’arrêté.

 

La prochaine AG est prévue le mercredi 24 avril à 12h15.

 

Moyens de contacts

Collectif personnels QSFSP :

https://www.facebook.com/CollectifQSFSP

http://qsfsp.ovh/

Twitter : @QSFSP_Nancy

mél : qsfspmail@gmail.com

https://members.loria.fr/YBoniface/bienvenue/motions.html

Groupe d’étudiants

Groupe Facebook : Étudiants nancéiens contre la hausse des droits d’inscription