Compte rendu de l’Assemblée Générale à la Faculté des Sciences et Technologie du mardi 19 mars 2019

Environ 200 personnes présentes.

*Débats*
Rappel du projet de décret et de son actualité (vote d’opposition au CNESER, CPU, CNU, collectivités locales etc. qui se sont déclarés opposées, mensonges sur les bourses).

Evocation de l’action du matin “Des craies contre décret”.

Une (trop ?) large partie de l’assemblée générale est consacrée à la rétention des notes (calendrier lié aux congés étudiants qui approchent, cas particuliers de dossiers et volonté de s’évaluer sont les principaux
sujets évoqués).
Rappel : à Nancy, outre la FST, les jurys du premier semestre sont gelés en licence Miashs, en masters Sciences Co et TAL, en master FLE et en licence et master de sociologie. Ailleurs ?

Réunion inter-université jeudi 21 mars,
https://www.facebook.com/events/2168717436713123/
deux personnes du collectif seront présentes.

Débat autour des prochaines actions et mobilisations.

Opérations photos : prendre en cours deux photos, avec et sans les étudiants extra-communautaires, et nous les envoyer (qsfspmail@gmail.com).
Recensement des masters en danger.

*Votes*
– Demande de grève de la présidence de l’udl (en accord avec le vote du clsh)
– Rétention des notes

*Prochains rendez vous*
– mardi 26 mars – Place Stanislas –
*Cours en plain air* !
Pour le moment,
8h00 – Maths
10h15 – Thermochimie
Suite du programme en cours… N’hésitez pas à diffuser sur cette liste.

– mardi 26 mars – 18h00 – Amphi 5 de la fst
Diffusion du documentaire ‘Étudiants l’avenir à crédit’
https://info.arte.tv/fr/etudiants-lavenir-credit
Goûter offert par le collectif…

– Lundi 1er avril Manif de soutient au décret.

Le reste du calendrier est dépendant de la réunion du jeudi 21 mars.


Droit à l’erreur ?

Quelques chiffres sur la problématique des droits d’inscription différenciés :
A) L’objectif du gouvernement est de faire passer le nombre d’étudiants étrangers de 324 000 actuellement à 500 000 en 2027 (source : http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid136251/-bienvenue-en-france-la-strategie-d-attractivite-pour-les-etudiants-internationaux.html )

B) Pour ce faire, le gouvernement avait annoncé un triplement des bourses d’études, s’avançant à dire qu’au total un étudiant international sur quatre pourra bénéficier d’une exonération ou d’une bourse (source : http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid136251/-bienvenue-en-france-la-strategie-d-attractivite-pour-les-etudiants-internationaux.html )

C) Vu la contestation de ce projet, la Commission des Affaires Étrangères a commandé un rapport d’information disponible ici (http://www.assemblee-nationale.fr/15/rap-info/i1763.asp#P315_62127).
On peut y lire, “Le niveau des bourses d’études du Gouvernement français devrait se maintenir à son niveau actuel, c’est-à-dire 7 000 bourses (22).” et si on va voir la note (22) : “22 () Une erreur dans la communication du Gouvernement avait, en revanche, fait apparaître dans le dossier de presse présentant la stratégie, une hausse de l’ordre de 15 000 des bourses d’études du Gouvernement.

Sera t-il encore aisé à notre Ministre d’invoquer le droit à l’erreur comme elle a déjà pu le faire devant nous sur la question de son interprétation de l’évolution des préinscription qu’elle considérait comme stables (http://qsfsp.ovh/index.php/2019/02/16/parlement-des-etudiants-du-14-fevrier/) ?

https://www.facebook.com/CollectifQSFSP/
Twitter : @QSFSP_Nancy

Lettre de Mr André Rossinot

De concert avec nos élus locaux nous pouvons faire changer les choses !
Agissons tous ensemble contre ce décret d’augmentation des droits d’inscription !
En témoigne la lettre adressée au Ministre des Affaires Étrangères et à la Ministre de l’Enseignement Supérieur par Mr André Rossinot, Président de la Métropole du Grand Nancy.

Rapport à l’Assemblée Nationale du 13 mars 2019

Contrairement à ce qu’annonçait encore le mois dernier le gouvernement, et malheureusement conformément à nos craintes que Mme la Ministre VIDAL disait infondées, c’est l’Assemblée Nationale elle même qui constate la forte baisse des préinscriptions et un rapport d’information demande un moratoire d’un an : http://www.assemblee-nationale.fr/15/rap-info/i1763.asp#P232_41686
Quelques chiffres :
-l’Université de Lorraine est celle qui reçoit le plus de candidatures via la plate forme Études en France, et en date glissante d’un an au 25 Février subit une baisse de 33.3% de ces candidatures.
-Le nombre de dossiers de candidature soumis au niveau national baisse au total de 22.2%
Et combien de dossiers de candidature transmis ne seront pas suivis d’effet si l’augmentation des droits est officialisée ?
Le combat contre ce projet de décret délétère est plus que jamais nécessaire !

Compte Rendu de la journée d’Actions du mardi 12 mars 2019

Environ 150 personnes se retrouvent dans l’amphi 13.

1) Tout d’abord un rappel avec une mise à jour des données des préinscriptions est présenté.

Le symbole du carré rouge est présenté (symbole de précarité par l’expression « carrément dans le rouge »)
https://universiteouverte.org/category/boite-a-outils/
https://www.facebook.com/Carr%C3%A9-Rouge-Infos-Le-CRI-763585817344597/

2) Bilan réunion politique du lundi 11 mars : le Doyen, présent en AG, fait un bilan de la réunion de lundi soir où il avait convié différents élus pour leur exposer la situation à la Faculté des Sciences et Technologies et les effets de ce décret à venir (en Master ce sont 60 nationalités qui sont actuellement accueillies). 6 élus étaient présents ou représentés et se révèlent être à l’écoute. L’incohérence entre les investissements de l’Etat, par exemple avec le campus ARTEM qui dépend beaucoup des extra-communautaires, et ce genre de projet de décret qui affaiblit ces mêmes premiers investissements est soulevée.

Une action commune des représentants politiques est envisagée (aller solliciter la ministre).

 

3) Retour sur le CNESER (Conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche), qui a voté contre le projet de décret à 63 voix contre 3. Malheureusement cette instance n’est que consultative et ce vote n’empêchera pas la publication du décret.

 

4) S’ensuit une discussion générale

Discussion autour des effets, importance de communiquer sur le problème

Question : pourquoi si peu de mobilisation des syndicats étudiants ?

Intersyndicale organise manif le 19 mars, appel à y participer 14h place Dombasle

Remarque : améliorer communication, sera plus efficace si relayée par doyen, président UL.

Idée : écrire infos sur tableau des salles de cours (arguments contre le décret, sites d’information etc.)

 

Une discussion porte plus particulièrement sur la rétention des notes, où des enseignants et quelques étudiants s’opposent à cette rétention. Certains enseignants disent que les étudiants contre sont nombreux, l’AG invite ces personnes à venir la prochaine fois à s’exprimer librement.

Des enseignants énoncent qu’il est parfois impossible de reporter des enseignements. Il est rappelé que l’annonce de la journée a été faite une semaine avant, avec le soutien du Doyen qui avait convoqué les personnes cheffes de département et responsables de formation. Pour être efficace et laisser aux collègues le temps de s’organiser l’information doit être relayée au plus vite.

 

Idée proposée : il est suggéré que chaque étudiant voulant ses notes les demande au président, qui pourra relayer la demande auprès des enseignants.

 

L’AG souligne la forte implication du collectif organisant les événements et appelle l’assemblée et les bonnes volontés à participer à la communication par exemple.

 

Idée proposée : contacter anciens étudiants extra-communautaires

 

Idée proposée : Mobiliser les étudiants ; mais comment ? la relativement faible mobilisation est-elle uniquement due à un égoïsme ?

 

Vote rétention des notes : oui à la majorité.

Sera remis au vote lors de la prochaine AG. Les étudiants contre cette rétention sont invités (comme toujours) à venir participer à la prochaine AG.

Demander notes au président : vote AG oui

Enseignant pourront alors libérer les notes

 

Des perspectives d’actions sont présentées :

-vendredi 15 mars : rassemblement 14h place Stanislas (appel lycéen) pour une manifestation pour le climat.

-mardi 19 mars : AG 12h15 à la FST puis rejoindre la manifestation intersyndicale 14h place Dombasle

-Actions en direction de Metz ? Faire comme pour le CLSH, aller discuter autour d’un café ?

-Utiliser les tableaux pour transmettre des infos

-lundi 1ier avril : faire une manifestation de circonstance prônant des droits 10k€ /pers.mois

 

 

 

5) Manifestation

L’AG part ensuite en manifestation (~150 personnes), passant par l’IUT où une délégation rencontre le directeur et l’informe de la portée du décret pour le Collegium Technologies; le cortège est ensuite rejoints par les membres de l’AG du CLSH, et rejoignent ensemble le CLSH. Les membres du collectif informent les personnes présentes (tracts, discussions), et ensuite le cortège se déplace vers le site de la Présidence de l’Université de Lorraine cours Léopold. Une délégation est reçue, présente une lettre destinée au Président absent et discute avec des représentants de l’UL (Edwige Helmer, Directrice de Cabinet ; Hélène Boulanger, Vice-Présidente Conseil d’Administration ; Jean-François Molter, Directeur Général des Services). Le reste du cortège passe ensuite devant le Rectorat, puis finalement rejoins la place Stanislas.

Courrier à la Rectrice et au Président

Lettre adressée à notre Président d’Université, malheureusement restée sans réponse

"
Monsieur le Président,

la publication du décret instituant l’augmentation des droits d’inscription pour les étudiants extra-communautaires semble être imminente et ses effets délétères sont connus pour de nombreuses Universités dont notre établissement [1]. On ne peut cependant pas ignorer une incohérence flagrante avec les données nationales moyennes publiées par CampusFrance reprises par l’argumentation ministérielle qui ne relève pas de problèmes.

Au-delà de l’aspect humaniste, du ressenti d’irrespect généré par cette communication gouvernementale, ce sont nos formations et notre Université qui sont mises en danger. [2]

Nous, Collectif d’enseignants chercheurs et personnels [3], ayant à cœur la défense et la promotion de l’Université, nous mobilisons contre la promulgation de ce décret. Nous informons nos collègues et étudiants, comme vous l’avez constaté comme par exemple avec la tenue d’Assemblées Générales et la venue ce mercredi de Hugo Harari Kermadec [5], économiste du Collectif ACIDES [6].

Plus que l’information et la pédagogie, la manifestation même de notre incompréhension et profond désaccord avec la stratégie gouvernementale est fondamentale ; à cette fin nous vous sollicitons pour que vous interveniez au sein de l’Université afin de libérer les étudiants et collègues ce mardi 12 mars après midi ; ainsi chacun pourra en pleine responsabilité participer à une manifestation que nous organisons où le nombre de participants sera évidemment un élément de force dans la communication qui pourra être faite.

Bien cordialement, 
Pour le Collectif QSFSP

[1] e.g. https://universiteouverte.org/2019/02/22/que-retenir-du-rapport-de-la-concertation-sur-bienvenue-en-france/?fbclid=IwAR0gz61cqbfuMFbLmUAKd43gvlfBXefGBWOGswNzQ063GL5e-VsoQhHtDOU
[2] http://qsfsp.ovh/index.php/2019/02/28/compte-rendu-de-la-journee-dactions-du-mercredi-27-fevrier/
[3] http://qsfsp.ovh/ https://www.facebook.com/CollectifQSFSP/ https://twitter.com/QSFSP_Nancy
[4] http://qsfsp.ovh/index.php/2019/03/07/retour-sur-la-conference-de-hugo-harari-kermadec-a-la-faculte-des-sciences-et-technologies-de-nancy/
[5] https://twitter.com/QSFSP_Nancy/status/1103581870980284416
[6] https://acides.hypotheses.org/
 "

Réunion avec les politiques de la Région

Mobilisation à tous les niveaux : vu les effets délétères du projet de décret ministériel le doyen de La Faculté des Sciences et Technologies organise lundi-soir une réunion avec les élus, députés et sénateurs de Meurthe et Moselle, maires, présidents du conseil départemental et de la métropole Grand Nancy.
“On ne savait pas…” ne sera pas une excuse !

Journée d’Actions du Mardi 12 Mars

Notre prochaine journée d’action est programmée le 12 mars prochain :
– Assemblées Générales à la Faculté des Sciences et Technologies (FST) à 12h15 en amphi 13 du bâtiment premier cycle et en parallèle à 12h00 en amphi A042 du Campus Lettres et Sciences Humaines (CLSH)
– Manifestation dont le parcours déposé en Préfecture est : Départ FST à 13h30, ARTEM, IUT Charlemagne, CLSH, Présidence UL Léopold, Rectorat, Place Stanislas.

Venez nombreux manifester votre rejet d’un projet de décret discriminatoire, irrespectueux et mettant à mal l’Université !

Tract12Mars

 

Retour sur la Conférence de Hugo Harari Kermadec à la Faculté des Sciences et Technologies de Nancy

Environ 150 personnes venues écouter Hugo parler de la hausse des droits pour les étrangers dans un contexte plus général d’un enseignement supérieur déjà parfois payant (malgré un préambule constitutionnel pourtant clair). La crainte de voir l’Université devenir un marché avec une recherche de rentabilité est avérée, mais des alternatives existent !
Les supports de la présentation sont disponibles ici :